J’ai perdu 25 kilos mais ce n’est toujours pas suffisant

Bonjour à tous,

Cela fait un moment que je n’avais pas écrit sur mon blog, par manque de temps ou flemmardise, je ne saurais vous dire. J’ai perdu 25 kilos, mais ça fait déjà 3 ans. J’ai peut-être eu l’impression de stagner et de n’avoir plus rien à vous raconter de légitime. Comment écrire sur l’alimentation ou le sport lorsque l’on est plus constante dans sa routine sportive ou nutritive ?! BONNE QUESTION ! Malgré cela, j’ai toujours cette envie de partager cette passion qui me dévore depuis plus de 3 ans . Il est donc temps que je me bosse et que je me remette à écrire right ?

J'ai perdu 25 kilos mais ce n'est toujours pas suffisant

Pourquoi ce titre ? Ça veut dire quoi perdre 25 kilos ?

Je suis adepte de la remise en question permanente et c’est vrai que j’ai fini par tourner en rond dans ma routine sportive et nutritive. Je n’arrivais ni à perdre du poids, ni à prendre du muscle, ni à courir super longtemps bref j’étais moyenne dans tout ce que j’entreprenais. J’ai donc eu une prise de conscience et j’ai eu envie de changer mes habitudes sportives et alimentaires (agaaaain). Lorsque l’on entreprend une perte de poids, on est vite obnubilé par les kilos et le poids sur la balance. On fait du sport, toujours plus pour atteindre ce fameux chiffre qui est synonyme de bonheur. Comme ci, un chiffre sur la balance était le remède à des années et des années d’insécurité.

J’ai perdu mes 25 kilos mais…

 

Et changer vos habitudes mentales, apprendre à résister, apprendre à manger différemment sur le long terme ? Personne n’en parle réellement de ce combat qui survient après une grosse/petite perte de poids. C’est un long combat qui dure souvent des années et on a parfois l’impression de s’être battu pour rien. L’effet yoyo, c’est ça.

J'ai perdu 25 kilos mais ce n'est toujours pas suffisant

 

Il faut travailler sur soi et analyser son rapport à la nourriture

Manger sainement, c’est un travail sur soi-même. J’ai vraiment pris du temps pour m’intéresser à la nutrition, aux macros-nutriments et aux apports dont mon corps a besoin. Finalement le savoir reste le pouvoir et prendre sa vie en main, c’est aussi faire le choix de s’alimenter différemment et d’être à contre-courant.

J’ai écrit cet article pour toutes les personnes qui souffrent du fameux effet « yo-yo » ou qui ont vraiment du mal à résister à leurs pulsions alimentaires. Sachez que ce n’est pas une fin en soi et qu’avec beaucoup de travail personnel, vous allez réussir à gérer votre corps (outre l’aspect esthétique) ! Mais c’est un chemin long et semé d’embûches mes chéris !

 

InstagramFacebookTwitter

2 Commentaires

Laisser un commentaire