Pourquoi être heureuse fait maigrir ?

Oufffff, ça fait un moment que je n’ai pas eu le temps d’écrire pour mon site. Don’t worry, je ne l’ai pas laissé à l’abandon, #healtheaparis, c’est mon bébé depuis bientôt 2 ans. Ceux qui me suive sur instagram, ou sur mon Facebook savent très bien que j’ai déménagé à Malte depuis 7 mois maintenant. J’ai prolongé mon voyage de 2 mois et demi, car j’adore cette île!

 

Pourquoi être heureuse fait maigrir ?

 

J’ai bien évidemment, moins le temps de faire  du sport, mais je continue d’en faire de temps en temps. J’ai un peu honte car je suis passée de faire du sport 5 à 6 jours par semaine à 1 à 2 jours par semaine. J’ai remarqué qu’il y avait juste des périodes dans la vie. Des périodes ou tu es à fond dans ton sport et dans ton mode de vie, et d’autres périodes ou t’as juste envie de chill sur ton transat et de faire la fête toute la nuit.

Pour la première fois de ma vie, j’ai également abandonné instagram. Moi qui étais accroc à tous ces corps magnifiques, ces plages,  ces filles aux « cheveux-qui-frissent-pas-dans-leau » , accroc aux réseaux sociaux, accroc à l’image que je pouvais renvoyer. J’étais tellement occupée que j’ai tout laissé de côté. Et pour être honnête avec vous, ça m’a fait un bien fou.

Je suis heureuse d’avoir trouvé un équilibre entre mon amour du sport, mon culte du corps parfait et l’envie de juste enjoy ma vie avec mes amis dans un pays que j’adore. Je ne me permettrai jamais de critiquer les personnes qui sont passionnées par le sport et qui gardent une hygiène de vie irréprochable. Mais je suis persuadée que chaque personne doit trouver son équilibre pour finalement obtenir sa part de bonheur.

Et question poids ? Corps? Physique ? Tonicité ?

 

Pourquoi être heureuse fait maigrir ?

 

Alors non, je n’ai pas grossi. Non, je ne pèse pas 60 kilos pour 1m73 ( 🙄 ), oui j’ai toujours un peu de cellulite, non je n’arrive pas à squatter du 120 kilos à la barre libre. Mais putain, comme je suis bien dans ma peau. Et ce n’est pas le principal ça? Je ne suis pas obsédé par cette idée que j’avais de maigrir à tout prix. J’ai toujours cette idéale liée à mon physique que je ne risque pas d’abandonner, mais j’ai finalement réussi à trouver l’équilibre entre ma vie de sportive et ma vie tout court. Je le souhaite à tout le monde, no more culpabilité!

2 Commentaires

  1. 7 juillet 2016 / 10 h 17 min

    Au top Anthéa <3 Si tu es heureuse comme ça c’est le plus important !! Et profites bien de Malte !!
    Bisous !

Laisser un commentaire